De quelle manière habiter un espace?

Comment montrer quelque chose de personnel et le rendre accessible aux autres?

 

 Dans mon travail, je questionne la frontière entre l'intime et le public.

 

    Je cherche à trouver des passages entre le monde intérieur (une intimité que nous ne partageons pas d'habitude) et le monde extérieur (ce qui se passe  autour de nous).

   

J’interroge cette frontière, la limite entre ce qu'il faut cacher ou pas,

j’essai de montrer des choses que je ne montre pas d’habitude.

Une sorte de mise à nue,  

pouvoir rendre visible quelque chose de privé…

Je me questionne sur la place de l'être dans le monde, sur ce qui nous appartient ou pas.

C’est avec une forme de légèreté, de subtilité et de poésie que j’habille le réel. Je viens ajouter une sorte de présence qui vient questionner l’espace déjà existant (par mes actions et installations). 

Je montre ce décalage qu’il y a entre ces deux mondes; en perturbant les règles de vie en ayant des "relations directes ou indirectes" avec des étrangers.

Avec mes projets j’agis sur le sensoriel en interrogeant les gens, je les invites à s’installer et me découvrir.

C’est une sorte de conceptualisation de ma personne, je suis là sans être là…